(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.005073 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Mardi 16 janvier 2018 10:39:22  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow film du patrimoine - octobre 2008
 
film du patrimoine - octobre 2008 Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

Ciné-Patrimoine

Du 17 au 19 octobre 2008

Le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Hiroshima mon amour

Le film-patrimoine du mois

Hiroshima mon amour

de Alain Resnais

Avec: Emmanuelle Riva, Eiji Okada, Bernard Fresson

En août 1957, à Hiroshima. Dans la pénombre d'une chambre, un couple nu, enlacé. Elle, une jeune actrice francaise d'une trentaine d'années venue pour jouer dans un film sur la paix. Lui, un architecte japonais. Le souvenir des "dix mille degrés sur la place de la paix.... des dix mille soleil d'Hiroshima" hante encore les esprits, les corps et les lieux. Comme celui du premier amour de la jeune femme, un soldat allemand tué à Nevers lors de la libération au moment ou explosait la bombe H sur la ville japonaise. C'est l'histoire de leur impossible amour...

En quelques images et en quelques phrases, ciselées pas Marguerite Duras, nous nous laissons pénétrer par l'atmosphère unique créée par Resnais. Ses thèmes de prédilection, ceux qu'il développera tout au long de sa carrière, sont déjà présents : l'amour et la mort. Mais plus qu'une histoire réaliste, naturaliste, il construit un récit, une fiction dans laquelle la dialectique subjective est essentielle. Nous avons, alors, affaire à une métaphore philosophique et lyrique, presque fantastique (le noir et blanc y contribue puissamment) traitée comme un documentaire, ce qui la rend à la fois très abordable et très forte. Le parallélisme entre l'histoire individuelle de la femme et celle, collective, de la nation japonaise, voire de l'humanité, est prodigieusement pertinente. Terrassée par la perte de sa dangereuse passion, folle, presque anéantie, elle tente, bien qu'absente, de renaître à l'espoir et à l'amour, grâce notamment à l'implacable travail de l'oubli. Peut-on aimer à Hiroshima ? La question est une réflexion sur la mémoire et l'oubli. Hiroshima mon amour nous rappelle en permanence cette antagonisme qui est l'essence même de la douloureuse nature humaine.

deux séances: le vendredi 17 octobre à 20h30
et le dimanche 19 octobre à 20h30

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional