(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.005215 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Mercredi 17 janvier 2018 08:06:47  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow patrimoine mars 2013
 
patrimoine mars 2013 Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

C L A P

A l'initiative du CLAP Poitou Charentes
Association régionale des cinémas d'art & essai

Rendez-vous avec le cinéma patrimoine


mars 2013

Le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Tess

Le film-patrimoine du mois

Tess

de Roman Polanski

film britannique, français - 1979 - 2h51mn -

Scénario : Roman Polanski et Gérard Brach d’après l’oeuvre de Thomas Hardy - Musique : Philippe Sarde - Directeurs de la photographie : Geoffrey Unsworth, Ghislain Cloquet

Avec: Nastassja Kinski, Peter Firth, Leigh Lawson, John Collin

Synopsis: Dans l’Angleterre du XIXème siècle, un paysan découvre qu’il est le dernier descendant d’une grande famille d’aristocrates. Motivé par le profit qu’il pourrait tirer de cette noblesse perdue, il envoie sa fille, Tess, se réclamer de cette parenté. Le jeune Alec, charmé par la beauté de sa “délicieuse cousine”, accepte de l’employer et met tout en oeuvre pour la séduire. Tess finit par céder et, enceinte, retourne chez ses parents où elle donne naissance à un enfant qui meurt peu de temps après...

César du Meilleur film, du Meilleur réalisateur, de la Meilleure photographie

Thomas Hardy (1840-1928) a publié ses premiers romans en 1871 à Londres d’où il observe la montée triomphante de l’ère Victorienne et les mutations qui l’accompagnent sur fond d’hypocrisie morale et d’injustice sociale. Il en publiera quatorze avant de se consacrer à la poésie. Son oeuvre la plus connue, avec Jude l’obscur, demeure Tess of the d’Urbervilles qui porte en sous-titre: “Une femme pure, fidèlement présentée par Thomas Hardy”. Le roman a d’abord été publié par épisodes à partir de 1891, dans divers journaux et revues, ce qui explique partiellement la double tendance épisodique du récit et mélodramatique de l’histoire. .

Romaindesbiens.com

On a reproché à Polanski d’avoir privilégié la beauté formelle et laissé peu de place à l’émotion. Esthétiquement, la réussite est totale, fruit d’un impressionnant travail de reconstitution. Pendant des mois, l’équipe de Polanski créa les costumes, retrouva du mobilier d’époque, réinventa le Dorset sur les côtes bretonnes et normandes (allant jusqu’à replanter des centaines d’arbres et recouvrir l’asphalte de terre) pour un tournage de huit mois au rythme des saisons. Mais c’est justement cette perfection languide et distinguée de gravure anglaise qui finit par engendrer le malaise. Pour Tess, qui ne trouvera jamais sa place ni son repos, chaque ciel orageux, chaque lande déserte apparaît comme un tombeau naturel. En Nastassja Kinski (17 ans au moment du tournage), Polanski trouvait l’incarnation idéale de ce jeune fruit piétiné par les orgueils et les préjugés.
Guillemette Odicino - Télérama

Roman Polanski étant menacé d’extradition depuis l’Angleterre pour une affaire de moeurs et bien que Tess s’y déroule, le film est tourné en France : en Normandie, dans les paysages du cap de la Hague ainsi qu’à Locronan (Finistère), au Leslay (Côtes-d’Armor) pour ce qui est du château de Beaumanoir. Le site mégalithique de Stonehenge a été reconstitué à Morienval, village situé dans l’Oise.
Le tournage fut marqué par la mort du directeur de la photographie britannique Geoffrey Unsworth après trois semaines de tournage. Il fut remplacé par le belge Ghislain Cloquet.
Le film est dédié à Sharon Tate. La mention “To Sharon” figure ainsi au début du film. C’est elle qui fit lire le roman de Thomas Hardy à son mari, Roman Polanski. Dix ans après son assassinat par les disciples de Charles Manson, le cinéaste lui dédiait cette illustration naturaliste et funeste.

“J’ai toujours voulu tourner une grande histoire d’amour. Ce qui m’attirait également dans ce roman, c’était le thème de la fatalité : belle physiquement autant que spirituellement, l’héroïne a tout pour être heureuse. Pourtant le climat social dans lequel elle vit et les pressions inexorables qui s’exercent sur elle l’enferment dans une chaîne de circonstances qui la conduisent à un destin tragique.”
Roman Polanski

une seule séance: le dimanche 3 mars à 20h00

nos partenaires:

ADRC afcae Région Poitou-Charentes DRAC Poitou-Charentes C L A P

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional