(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.004664 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Mercredi 17 janvier 2018 07:45:59  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow patrimoine mai 2013
 
patrimoine mai 2013 Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

A l'initiative du CLAP Poitou Charentes
Association régionale des cinémas d'art & essai

Rendez-vous avec le cinéma patrimoine


mai 2013

Le Cinéma REX de Chauvigny vous propose:

L'Important c'est d'aimer

Le film-patrimoine du mois

L'Important c'est d'aimer

de Andrzej Zulawski

film français, italien, allemand - 1975 - 1h50mn -

Scénario Christopher Frank d’après son roman La Nuit américaine- Prix Renaudot 1972 - Directeur de la photographie : Ricardo Aronovich - Musique : Georges Delerue-

Avec: Romy Schneider, Fabio Testi, Jacques Dutronc, Klaus Kinski, Claude Dauphin, Roger Blin.

Synopsis: Un jeune photographe, Servais, rencontre sur un plateau de tournage Nadine, une actrice ratée contrainte de tourner dans des films pornographiques. Séduit, il se rend chez elle pour faire une série de photos. La jeune femme est mariée à Jacques, un être fragile, à la fois drôle et amer, qui fuit les réalités de la vie. Très attirés l’un vers l’autre, Nadine et Servais se revoient. A son insu, il veut commanditer une pièce de théâtre dans laquelle elle aura enfin un rôle digne de son talent...

“Je suis prête à en prendre plein la gueule” Romy Schneider

Jean-louis Bory avait décrit l’important, c’est d’aimer comme une “nuit shakespearienne où se déchaînaient le bruit et la fureur”. Bien vu, Bory! Le Point

En 1975, alors que la CEE ne compte que neuf membres, que l’euro et l’espace Schengen ne sont même pas encore en gestation, le cinéma, lui, est déjà européen depuis longtemps. Magie des coproductions, vivace dans les années 1970, qui fait de L’important c’est d’aimer un film multinational : production française, certes, mais réalisateur polonais, acteur allemand (Klaus Kinski), italien (Fabio Testi) et actrice autrichienne plus française que germanique (Romy Schneider). Andrzej Zulawski, dont les films déplaisaient à la censure, ne pouvait pas tourner en Pologne. Il vint réaliser L’important c’est d’aimer en France. Grand bien lui en a pris.
On ne rencontre pas tous les jours les personnages d’Andrzej Zulawski. Les uns, mariés depuis six ans, se donnent rendez- vous au café pour discuter de l’avenir de leur couple ; l’autre est le meilleur ami de celui dont il a pris la femme ; un autre encore casse la gueule d’un inconnu qui a touché son manteau. Quand une femme rencontre un homme, elle lui ouvre sa porte et se déshabille devant son objectif (et les yeux de son mari) en un clin d’oeil, avant de le virer manu militari de chez elle. “On est là pour être ensemble”, répète Nadine à son amant non-consommé Servais, qui refuse à la fois de parler et de coucher avec elle alors qu’elle vient s’offrir à lui. Chez Zulawski, on cherche sans cesse à être ensemble, mais on est toujours seul. Seul comme Jacques, le mari de Nadine, qui est incapable de l’aimer…
Chez Zulawski, on repousse l’autre aussi fort qu’on veut le serrer contre soi. C’est peu de dire qu’un film comme L’important c’est d’aimer est une expérience intense dont on ressort sacrément chamboulé(…)
Nadine, c’est Romy. “Je ne suis ni une victime, ni une prisonnière”, ment-elle avec affront. À presque quarante ans, la comédienne joue une femme de trente qui a peur de vieillir, qui se voit laide, qui ne s’aime plus ou ne s’est jamais aimée. Quelle douleur dans son regard et dans sa voix, quand elle supplie le photographe de ne pas la prendre en photos : “Je suis une vraie comédienne, vous savez”! Quelle intensité dans l’interprétation, dans les crises de colère, dans les supplications angoissées ! Le don de soi a toujours été le point fort du jeu de Romy. Nadine est Romy, Romy est Nadine, le personnage a disparu derrière la comédienne, dans un troublant jeu d’usurpation d’identité.
On ne rencontre pas tous les jours les personnages d’Andrzej Zulawski. On pourrait dire, pour faire banal, que c’est la preuve de leur universalité. Mais honnêtement, des Romy, il n’y en a qu’une.

Ophélie Wiel, Critikat.com

Fred Abrachkoff

Le film vous sera présenté par Fred Abrachkoff

Auteur, comédien, humoriste, Fred Abrachkoff est aussi cinéphile. Tout petit déjà, il s'abimait les yeux à regarder des films de Hitchcock ou de Duvivier qui passaient très tard, mais moins qu'aujourd'hui. Il en a gardé l'amour des vieux films en Noir et Blanc , qui ne sont même pas forcément parlants. Si ça ne vous dérange pas, il viendra vous présenter les Séances Patrimoine, d'abord parce que ça l'amuse, ensuite parce que c'est pas loin de chez lui, enfin parce que, comme tous les grands malades, il brûle de vous faire partager sa passion !" Et il a même un blog où il parle (souvent !) de cinéma : http://fredabrachkoff.blogspot.fr/
Note : si certains films seront en Noir et Blanc, la présentation sera toujours en couleurs !

une seule séance: le dimanche 5 mai à 20h00 - Film interdit aux moins de 12 ans

nos partenaires:

ADRC afcae Région Poitou-Charentes DRAC Poitou-Charentes C L A P

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional