(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.003480 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Samedi 20 janvier 2018 00:12:49  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow Lettre à Hervé
 
Lettre à Hervé Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail
Les membres de l’Association Chauvigny Cinéma ont l’immense tristesse de faire part du décès de leur ami Hervé Le Roch, membre de l’association depuis sa création

En souvenir d'Hervé, au nom de tous ses amis du cinéma

mercredi 2 avril 2014

En décembre dernier, l'Association fêtait les 20 ans de la réouverture du cinéma « Le Rex ». Déjà bien fatigué, obligé d'observer de fréquentes pauses dans tes déplacements, tu étais tout de même venu et j'avais souligné combien ta présence parmi nous a été, durant toutes ces années, une chance.
Tu étais parmi les quelques uns qui ont vécu cette histoire depuis son origine et ta contribution à cette aventure fut capitale.
Tu fus de ceux qui ont voulu que ce cinéma vive et qui ont pensé son fonctionnement en mettant en œuvre un schéma non conventionnel fondé sur la confiance, la responsabilité de chacun, une exigence et des contraintes librement acceptées pour satisfaire les attentes du public mais aussi pour qu'il mesure combien ce cinéma associatif est original.
Dans ce dispositif, pendant 10 ans, tu as occupé la place de Président de l'Association, place qui te revenait naturellement.
Le cinéma était une de tes passions, la forme d'expression, peut être, qui te correspondait le mieux. Curieux, jamais rassasié de nouvelles écritures cinématographiques tu appréciais également des formes classiques et moins ambitieuses. Ce goût pour un art si divers, si fécond qui nous parle de nous et du monde, qui s'adresse à notre intelligence et à nos sens, d'une puissance inégalée, tu as voulu qu'il soit accessible au plus grand nombre.
Dans cet exercice d'équilibre difficile à tenir, tu as cherché, avec ténacité, à concilier exigence et divertissement.
Cette approche originale, tu l'as puisée, probablement, dans ton expérience professionnelle acquise auprès de jeunes enfants, le plus souvent issus de milieux populaires . Ton ambition était de leur ouvrir de nouveau champ de connaissance et de sensibilité. Cette pédagogie ouverte, généreuse, tu l'as appliquée à notre public, toi, le cinéphile éclairé, tu nous a conduit sans rupture ni brutalité vers une programmation ouverte où la diversité était la règle et le sectarisme banni.
La qualité de notre cinéma fut rapidement reconnue bien au delà de la région et tu fus pour nous auprès des instances officielles et dans de nombreuses manifestations un ambassadeur efficace et apprécié.
Animé par le goût de la découverte de la rencontre, à l'affût de la nouveauté, tu revenais de tes séjours à Cannes toujours enchanté, nous attendions ces retours avec impatience, curieux de connaître tes impressions. Tu nous lisais des annotations consignées à la hâte sur un petit carnet, manière de partager ce que tu avais vécu. Encore longtemps après, je retiens de ces commentaires une impression bizarre, tu me guidais dans cet univers où le sublime côtoie le vulgaire, où les brillants sont de pacotille et toi, serein, ce monde du cinéma, tu l'abordais avec simplicité naturel et pour tout dire, j'admirais cette décontraction qui te permettait, là-bas comme ailleurs, de passer d'un monde dans un autre en étant toujours toi même avec un égal bonheur.
Je pourrais ainsi continuer longtemps pour dire ce qui nous a rapproché depuis 35 ans et nous a lié si fortement dans cette magnifique histoire du cinéma de Chauvigny. Il y a là une partie de nos vie d'hommes qui, à la place que le destin leur a donné , ont essayé de faire pour le mieux en restant fidèles à des principes des valeurs et en ayant toujours confiance dans l'autre reconnu comme un égal.
Je vais terminer cet humble hommage et éviter d'être bavard, car lorsque nous laissions dériver la conversation et aller à la mélancolie, tu nous reprenais en disant : » on parle comme des vieux».
Mes pensées vont à Bruna, l'éternelle fiancée, qui est assurée de notre soutien et de notre affection, à ta famille, à tes nombreux amis. Pour ce qui nous concerne, nous allons nous quitter comme nous en avions l'habitude, selon la formule consacrée, mélange d'amitié et de virilité : Salut Hervé !

___________________________________________

Le Cinéma de Chauvigny est en deuil et, au delà, tout un cercle d'amis, de connaissances est aujourd'hui douloureusement affecté par la disparition d'Hervé Le Roch. A l'initiative de la réouverture du Rex, il a présidé l'Association pendant 10 ans.
Porté par des convictions fortes et des valeurs humanistes, il a milité pour un cinéma populaire de qualité. Il a trouvé dans cette aventure à réinvestir un militantisme du quotidien, fidèle à ses principes et à ses valeurs, généreux et tourné vers tous les publics.
Par sa lucidité, sa clairvoyance, sa connaissance du cinéma, il a donné au Rex le rayonnement qu'il connaît aujourd'hui, devenu grâce au travail qu'il a accompli, une référence régionale.
A la tête de cette aventure culturelle et humaine, il a su attirer et mobiliser les compétences et l'énergie de tous ceux qui se sont investis dans cet impossible défi : divertir, faire rêver et proposer des réponses aux interrogations que le monde nous soumet tous les jours.

___________________________________________

Quelques messages de sympatie:

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès d'Hervé Le Roch.
Il à présidé longtemps l’association Chauvigny cinéma dont il à été l'un des fondateurs il y à plus de 20 ans; La maladie l'a emporté.
Nous ne l'oublierons pas

Je ne l'ai pas connu depuis longtemps mais nous avions sympathisé très vite. Je le regretterai. Avec Yves ça fait vraiment un vide...
Patrick

Sa passion du cinéma lui a donné la force de venir à l'inauguration des 20 ans du REX. Tout notre soutien à Bruna dans ces moments difficiles.
Susan et J Marc

Il y a plus de 20 ans j'ai appris à aimer un cinéma différent que celui je connaissais. C'est grâce à cette petite bande d'amis passionnés du Cinéma ; des cinémas de tous pays et de toutes couleurs.
J'ai aimé participer avec eux aux premières heures de notre association.
Je garde en mémoire tous ces moments, et bien sûr toutes les personnes qui s'y rattachent.
Hervé a marqué de son empreinte ma culture cinématographique et j'ai eu de la chance.
Hervé, un PASSIONNé PASSIONNANT.
Bien sûr en ces moments douloureux je pense de tout coeur à Bruna
Christine CHARTOIS

Hervé, j'aimais te rencontrer et échanger avec toi . Quelque soit le sujet tes propos étaient pleins de pertinence et de chaleur.
Quelle chance j'ai eu de croiser ta vie.
Et toi BRUNA .... on pense fort à toi.
Claude, Chantal

C'est avec une immense tristesse que je viens d’apprendre le décès d'Hervé.
Il aura su me faire apprécier cette merveilleuse association qui est la notre. A son contact j'ai appris que l'on pouvait être exigent sans être sectaire.
Son ouverture d'esprit était une leçon de tous les instants.
Avec son départ, c'est encore une petite part de l'âme fondatrice de ce ciné qui s'en va.
Je compatis de tout coeur à la peine de Bruna et lui souhaite beaucoup de courage.
Gilbert

Je redoutais malheureusement d’apprendre tôt ou tard cette triste nouvelle. Je garderai toujours d’Hervé l’image d’un homme éminemment sympathique, généreux, ouvert, passionné, le genre de personne avec qui il est impossible de se disputer. On ne t’oubliera pas Hervé c’est sûr. Sois en Paix…
Pierre Jutant

Hervé, Tu as su faire partager ta passion pour le cinéma à de nombreux habitants du Chauvinois.
Et pour tous les membres de l’association moins âgés, tu étais un peu notre père cinématographique.
Aujourd’hui la maladie t’a emporté, mais ton âme planera toujours sur notre cinéma et notre association
. Nous essaierons d’être les dignes héritiers des valeurs que tu nous a laissées et nous aurons à cœur de continuer cette belle aventure que tu as lancée, avec quelques autres passionnés, il y a plus de 20 ans.
Nos plus sincères condoléances à Bruna et à toute ta famille.
Ta mémoire sera toujours vivace au fond de nos cœur.
Chantal et Jean-Yves MAUGIS

Nous venons de perdre un ami et le cinéma l'un de ses plus grands défenseurs.
Je me souviens encore de son accueil dans l'association il y a maintenant 15 ans. Son dynamisme sa volonté de partager sa passion a fait que nous avons tous, au cours des années, pu et su faire vivre notre association.
Hervé restera présent dans nos mémoires comme l'un des fondateurs du REX. Nous ne pourrons l'oublier.
Patrick

J'apprends avec tristesse le décès d'Hervé. Sa gentillesse et sa bonne humeur nous manqueront.
Avec toutes mes condoléances
Aurélie

C'est avec tristesse que je viens d'apprendre le décès de Hervé.
Je l'avais connu il y a dix ans lors de mes premières réunions avec CLAP.
Je retiendrai de lui son engagement pour le cinéma; je le revois encore nous faisant avec passion un compte-rendu des films qu'il avait vus à Cannes.
J'imagine le choc que doit ressentir l'équipe de Chauvigny, si peu de temps après la disparition de Yves Jallais.
C'est lors de l'enterrement de Yves que j'avais vu pour la dernière fois Hervé.
Toutes mes pensées en ces moments difficiles pour vous tous.
Très sincèrement.
Danièle Hivert

je garde le souvenir d'un homme énergique malgré la maladie, vif et attentif aux autres. Nous pensons très fort à lui. jacques fretel

Nous sommes, avec Sylvie et l’équipe, de VEO, très touchés par la disparition d’Hervé Le Roch. Il a été, avec une constance remarquable, l’un des piliers de Chauvigny Cinéma ; nous avons pu pendant de longues années apprécier son esprit d’ouverture et de conciliation, mais que ne se départait pas d’une grande volonté pour faire aboutir les dossiers. Sa présence dans les réunions VEO, mais aussi dans bien des festivals et rencontres professionnelles était toujours l’occasion d’échanges positifs où se manifestait une grande gentillesse.
Je vous assure de toute mon amitié dans ce moment douloureux.
Jean-Pierre Villa

Aujourd'hui ,nous sommes triste car nous avons perdu une personne que nous aimions tous .Je ne trouve pas les mots pour dire à quel point Hervé va nous manquer .Nous sommes de tout Cœur avec Bruna.
Isabelle et Jacques Taupeau

Hervé a été mon initiateur, mon premier maître projectionniste. Chauvigny cinéma lui ressemblait beaucoup: des débats d'idées ouverts et d'où sortait bien souvent quelques chose de positif ou de nouveau. Des rires aussi. Et de l'envie de faire des choses.
Je me souviens aussi de son speech pour les 20 ans du Rex où il nous faisait en quelque sorte ses adieux en exprimant sa confiance dans la nouvelle génération et la vitalité de l'association, toujours prête à évoluer tout en gardant intacte ses valeurs d'origine.
Même si je l'ai peu fréquenté hors du Rex et même si l'issue était annoncée, il faisait partie de ces gens dont je ne pouvait imaginer la disparition. Même encore maintenant.
Nos pensées vont vers Bruna. Tu peux compter sur nous.
David & Béatrice

le départ d'Hervé Le Roch affecte au-delà de ses proches de Chauvigny.
Le monde du cinéma associatif de cette région ne peut que regretter cette absence forcée.
Recevez, au nom de tous les membres de Ciné passion 16, nos condoléances les plus sincères.
Gilles Marchal

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional