(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.002820 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Samedi 24 février 2018 23:07:31  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow Ciné-débat: le don d'organe
 
Ciné-débat: le don d'organe Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

Ciné-débat

dans le cadre de la journée Mondiale du don d'organe

en partenariat avec France ADOT 86

"Donner / Recevoir"

octobre 2014

le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Donner / Recevoir

Donner / Recevoir

Un film de Bernard Dal Molin, Michele Dal Molin

français - 2014 - genre: Documentaire - Durée: 1h 15mn

Synopsis:Il n’est pas toujours facile de donner, il est toujours difficile de recevoir. Ce film propose les histoires de vie de 4 familles qui ont été confrontées aux questions du don d’organes ou de la greffe. C’est le cheminement de la pensée menant à la décision qui est au centre de chaque récit et non la dimension médicale. Avec humilité et beaucoup de générosité, les personnages nous dévoilent les souffrances, les sentiments, les bonheurs qui ont entouré ces moments exceptionnels.

Dans Donner/Recevoir, la parole est bien accordée à une philosophe, un sociologue, un médecin, cautions d’un propos expert, mais l’essentiel du propos est pris en charge par les témoignages, tantôt pudiques, tantôt ardents, de quatre familles confrontées malgré elles aux enjeux du don. Ainsi leurs longs témoignages viennent-ils structurer le film pour circonscrire avec précision la diversité des cas de dons d’organes. Les entretiens réalisés à leur domicile sont ponctués par les images d’une sculptrice travaillant un bloc d’argile pour construire une silhouette malléable à mesure que la parole vient expliquer les étapes d’une reconstruction physique et psychologique. Les confidences, ponctuées de silences, de sourires et de regards perdus, explorent les motifs variés des dons, mais aussi la difficulté de leur réception. En s’attardant sur cette seconde partie de l’opération et sur ses retombées à long terme, Donner/Recevoir trouve une vraie pertinence, malgré ses tics de film institutionnel

Donner/Recevoir donne une importance considérable au cas de deux sœurs liées par une greffe de reins. Elles évoquent la pression, innocente mais pesante, exercée sur le receveur, qui se voit interdire tout moment de doute ou de pessimisme après l’opération ; le besoin narcissique de reconnaissance du donneur ; le jaillissement de tensions familiales et de rancunes anciennes ravivées par la question du don. Après une greffe de foie, un jeune père de famille dit aussi la culpabilité d’attendre la mort d’un inconnu pour survivre. Une femme euphorique raconte son bonheur d’avoir été choisie parmi cinq enfants pour sauver sa mère. Quant à François Bayle, néphrologue au CHU de Grenoble, il explique la difficulté de choisir un donneur quand les critères scientifiques ne permettent pas de dégager un candidat et que la perspective d’un acte chirurgical sur un patient sain entre en contradiction avec le principe de « ne pas nuire ». Donner/Recevoir cherche donc à explorer toutes les configurations possibles pour penser le don, jusqu’au témoignage de cette famille en deuil qui a choisi de donner les organes d’un fils décédé dans un accident de circulation et explique ses difficultés à faire comprendre ce choix pourtant honorable.

Entre les mots des différents témoins, on entend aussi l’égoïsme (compréhensible) de donneurs motivés par la bonne action et le besoin de garder une mère ou une sœur à leurs côtés. Le film trouve son intérêt dans la force d’une démarche pédagogique dénuée de démagogie, dans l’exploration progressive des enjeux physiologiques, psychologiques et moraux d’un acte capital dans la médecine moderne, touchant à la fois à l’intime et au sacré.

critikat.com

la projection sera suivie d'un débat animé par:

- les réalisateurs: Michèle et Bernard Dal Molin
- François Bayle, néphrologue au CHU de Grenoble
- Jean-Marie Nouhaud de l'association FRANCE ADOT 86 pourra témoigner du don d'organes
- plusieurs membres de l'association FRANCE ADOT 86 pourrons témoigner de la greffe
- Sans confirmation, nous devrions avoir la présence de médecins et infirmiers du service de néphrologie de Poitiers

Le mardi 14 octobre 2014 à 20h00 - Tarif unique: 4,5 € pour tous

Venez nombreux!

Le Rex Chauvigny Simer

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional