(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.132587 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Vendredi 19 janvier 2018 18:16:27  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow Ciné-débat: Tête Haute, 8 mois de bagarre
 
Ciné-débat: Tête Haute, 8 mois de bagarre Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

A l'initiative du CLAP Poitou Charentes
Association régionale des cinémas d'art & essai

Rencontre avec le réalisateur
Ciné débat

"Tête Haute, 8 mois de bagarre"

novembre 2014

le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Tête Haute, 8 mois de bagarre

Tête Haute, 8 mois de bagarre

Un film de Yves Gaonnac’h

français - 2013 - genre: Documentaire - Durée: 1h

Synopsis:Fin 2011, un industriel français, le groupe Montupet, sous-traitant en culasses pour voitures, « propose » à ses salariés des Fonderies du Poitou une baisse de 25 % de leur salaire, ou rien. Ceux-ci décident de se battre, et le réalisateur Yves Gaonac'h décide de les suivre. Après l’échec des négociations, l’arrêt de la production, le blocage du site, le placement en redressement judiciaire au bout de huit semaines de grève, leur mouvement devient populaire et provoque une solidarité sur tout le territoire : soutien des collectivités, des syndicats de salariés et d'employeurs, des politiques de tous bords, des commerçants et des habitants qui alimentent une caisse de solidarité et les repas du midi, et même des banquiers, qui proposent unanimement de repousser les crédits immobiliers des grévistes. Après huit mois d’une bagarre exemplaire, Renault, le donneur d’ordre est obligé de prendre ses responsabilités et de trouver un repreneur. La reprise victorieuse des fonderies a permis aux ouvriers d’obtenir le maintien de leurs salaires et des accords d'entreprise, plusieurs dizaines de millions d'investissements, des commandes assurées sur plusieurs années et l'attribution d'une nouvelle culasse. Les fondeuses et fondeurs produisent aujourd'hui près d’une culasse sur deux des voitures de Dacia et Renault réunis.

FAIRE PLIER CELUI D’EN FACE
Le film, produit par Rouge productions, montre bien les stratagèmes utilisés de part et d’autre pour faire plier le camp d’en face. Une guerre des nerfs avec, d’un côté, une direction qui use de menaces pour faire reprendre le ­travail à des non-grévistes alors que l’usine est occupée, et, de l’autre, une mobilisation sans relâche, la recherche de ­soutien des politiques, des médias et la maîtrise des plus ­ radicaux pour ­éviter tous débordements préjudiciables.
Après sept semaines de lutte, le tribunal de commerce de Nanterre prononce le redressement judiciaire. Un ­accord de fin de conflit est signé, le travail reprend, les ­machines ronflent à nouveau, assourdissantes. La bagarre a payé, Montupet est écarté. Mais une autre s’engage…
Finalement, ces mois auront soudé les salariés, permis de ­retrouver un repreneur, le groupe Saint Jean industries, et, surtout, de pérenniser l’entreprise. Une réussite syndicale qui ­mérite bien un documentaire alors qu’en 2013 des « records » de procédures de sauvegarde, de mises en ­redressement ­judiciaire et de liquidations judiciaires ont été battus en France.

lemonde.fr

Quelques moments forts et poignants mais surtout un regard distancié et juste qui évite tout manichéisme.

Tele-loisir

Yves Gaonnac’h
Yves Gaonnac’h

la projection sera suivie d'un débat en présence:
- du réalisateur: Yves gaonac’h
- D'ouvriers qui ont vécu le conflit

- Yves Gaonac’h a débuté sa carrière dans une association d’Education à l’Image où il y a appris les ficelles du métier, production, son et image. Peu à peu, il s’est mis à faire des réalisations « communautaires ». Il réalise de nombreux reportages, documentaires, films institutionnels en traitant des thématiques sociales et culturelles (depuis 2000).

Le vendredi 7 novembre 2014 à 20h30

Venez nombreux!

Le Rex Chauvigny

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional