(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.003592 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Vendredi 19 janvier 2018 17:59:29  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow patrimoine novembre 2014
 
patrimoine novembre 2014 Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

A l'initiative du CLAP Poitou Charentes
Association régionale des cinémas d'art & essai

Rendez-vous avec le cinéma patrimoine


Dimanche 30 novembre 2014

Le Cinéma REX de Chauvigny vous propose:

Partie de campagne

Le film-patrimoine du mois

Partie de campagne

de Jean Renoir

France / comédie dramatique / 1936 / 0h40 / N&B
Réalisation, dialogues et adaptation de la nouvelle de Guy de Maupassant : Jean Renoir Assistants réalisateurs : Yves Allégret, Jacques Becker, Henri Cartier-Bresson, Luchino Visconti Photographie : Claude Renoir / Montage : Marguerite Renoir / Compositeur : Joseph Kosma
Avec: Sylvia Bataille (Henriette), Jane Marken (Mme Dufour), Gabriello (M. Dufour), Georges Darnoux (Henri), Jacques Brunius (Rodolphe), Gabrielle Fontan, Paul Temps, Jean Renoir...

Synopsis: Par une torride journée d’été, la famille Dufour quitte Paris pour Bezons-sur Seine. Tandis que le déjeuner sur l’herbe est dressé, deux jeunes canotiers viennent à leur rencontre. La chaleur et le vin aidant, il est décidé que Madame Dufour et sa fille, Henriette, iraient faire une promenade en Yole sur les eaux du fleuve en compagnie des deux jeunes hommes. Lorsque les bateaux quittent la rive, le ciel se charge de gris et annonce l’orage à venir ...

1936. La première semaine de congés payés accordée par le gouvernement du Front Populaire donne aux travailleurs la possibilité de partir pour la première fois en vacances, et de fuir ponctuellement la norme quotidienne du travail. Le cinéaste, communiste, n’est pas resté insensible à cette euphorie générale : les Dufour sont le reflet de cette France qui découvre les congés payés et les sorties à la campagne.
Partie de campagne est accompagné d’un documentaire, Essais d’acteurs (1994/14min), montage réalisé par Claudine Kaufmann pour la Cinémathèque française.
Ce document réunit des chutes et les bouts d’essais des principaux comédiens. Organisés en deux temps –en studio, à Billancourt, puis à la campagne, sur les lieux même du tournage–,
ces Essais d’acteurs offrent des images particulièrement émouvantes, où l’on comprend comment Renoir a cherché à jouer avec la lumière sur le visage des comédiens, ou comment il a construit, de proche en proche, la scène du baiser final entre Sylvia Bataille et Georges Darnoux. Considéré comme un maître de la direction d’acteurs, Jean Renoir laisse ici entrevoir sa méthode, presque naturaliste avant l’heure, pour capter l’instant de vérité dans le regard de ses interprètes. L’absence de son permet davantage encore de s’attarder sur les mimiques gracieuses de l’actrice principale.

Extrait du dossier de presse

Le projet de Renoir était de rendre hommage à la peinture de son père en tournant dans un des hauts lieux de l’impressionnisme, sur les rives du Loing, un récit contemporain à ce courant pictural. Ce dessein fut largement mis à mal par une météo capricieuse l’empêchant de trouver l’atmosphère solaire tant recherchée, et par la forte tension au sein de l’équipe occasionnée par les retards du tournage qui amenèrent le cinéaste à fuir sur la préparation de son film suivant, Les Bas-Fonds, pour éviter le conflit.
On sait que c’est le productuer Pierre Braunberger qui arrêta brutalement le tournage suite à une dispute entre le cinéaste et Sylvia Bataille; c’est lui également qui mit tout en oeuvre pour que le film soit fini malgré l’absence de Renoir, puis sorte en salle, où il reçut un accueil critique mitigé. Mais il est étonnant de constater que l’oeuvre finie ne laisse pas du tout transparaître la douleur de sa fabrication et que le chef d’oeuvre de Jean Renoir est loin d’être soluble dans sa passionnante genèse. Ce qui frappe en revoyant aujourd’hui Partie de campagne, c’est son immense liberté. Il y a une dimension enjouée dans la façon dont Renoir, devant la caméra pour le rôle de l’affable aubergiste, accueille lui-même dans le décor la troupe de parisiens venus en villégiature pour la journée. Une joyeuseté brouillonne se diffuse de cette petite bande dépareillée, à la fois dans la rencontre entre des personnages hétéroclites (les canotiers d’une part, la famille Dufour de l’autre) et dans son casting lui aussi disparate, mêlant acteurs professionnels et techniciens ou amis de passage. L’ambiance de fête qui accompagne l’arrivée des Dufour installe d’emblée le climat propice à l’éveil des sens de la jeune Henriette.

La mise en scène se déploie autour du principe du récit: suivre l’aventure sensorielle décisive (et unique) dans la vie corsetée d’une petite-bourgeoise du XIXème siècle. Renoir insiste pour utiliser du son direct à une époque où cela se faisait peu encore, et dans un contexte où la contrainte technique que cela impose complique très sévèrement le tournage. Son entêtement était bien sûr totalement légitime, puisque le bruit du vent dans les arbres, de la barque sur l’eau, et bien sûr, du rossignol dont le chant d’amour sert de prélude à celui des deux amants, agissent comme les éléments déterminants qui préparent Henriette à l’amour, et participent à composer le théâtre des amours éphémères, tout comme c’était le cas dans la nouvelle de Maupassant.

Raphaëlle Pireyre, Critikat

Pour en savoir plus sur l’histoire insensée et fascinante de ce film : Partie de Campagne d’Olivier Curchod (éd. Armand Colin) qui s’interroge, par exemple, sur “qui de Cartier-Bresson, Becker, Allégret a fini le film du 8 au 14 août 1936 ?”.

Fred Abrachkoff

Le film vous sera présenté par Fred Abrachkoff

Auteur, comédien, humoriste, Fred Abrachkoff est aussi cinéphile. Tout petit déjà, il s'abimait les yeux à regarder des films de Hitchcock ou de Duvivier qui passaient très tard, mais moins qu'aujourd'hui. Il en a gardé l'amour des vieux films en Noir et Blanc , qui ne sont même pas forcément parlants. Si ça ne vous dérange pas, il viendra vous présenter les Séances Patrimoine, d'abord parce que ça l'amuse, ensuite parce que c'est pas loin de chez lui, enfin parce que, comme tous les grands malades, il brûle de vous faire partager sa passion !" Et il a même un blog où il parle (souvent !) de cinéma : http://fredabrachkoff.blogspot.fr/
Note : si certains films seront en Noir et Blanc, la présentation sera toujours en couleurs !

Une seule séance: dimanche 30 novembre à 20h00

nos partenaires:

ADRC afcae Région Poitou-Charentes DRAC Poitou-Charentes C L A P

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional