(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.005651 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Samedi 20 janvier 2018 00:14:29  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow patrimoine février 2016
 
patrimoine février 2016 Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

A l'initiative du CLAP Poitou Charentes
Association régionale des cinémas d'art & essai

Rendez-vous avec le cinéma patrimoine

dimanche 21 février à 20h00

le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Joe Hill

Joe Hill

Un film de Bo Widerberg

Suédois, américain / drame / 1971 / 1h57

Avec: Thommy Berggren, Anja Schmidt, Kelvin Malave,...

Synopsis: En 1902, deux immigrants suédois, Joel et Paul Hillstrom, arrivent aux Etats-Unis. Ils doivent faire face aux amères réalités, une langue nouvelle et l’effroyable pauvreté qui règne dans les quartiers de l’East Side à New-York. Paul quitte la ville, Joel y reste, amoureux d’une jeune Italienne. Mais l’aventure est de courte durée. Rien ne le retenant à New-York, Joel, devenu Joe Hill, se met en route vers l’Ouest pour retrouver son frère

Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes en 1971

Joe Hill (Hillstrom de son vrai nom, incarné par le séduisant Thommy Berggren, comédien fétiche de Bo Widerberg) était un émigré originaire de Suède arrivé aux Etats-Unis en 1902. C’est son parcours vers l’ouest à bord de trains de marchandises, de New-York à Salt Lake City, dans l’Utah que l’on suit dans ce film. Joe Hill était un travailleur itinérant, proche des « hobos », il a ensuite été militant syndical à l’Industrial Workers of the World. Il militait pour les droits des travailleurs, pour la liberté d’expression aussi. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a commencé à écrire des chansons engagées. Puisqu’il fallait chanter pour avoir le droit de se rassembler publiquement, il décida de faire de la politique et du syndicalisme en chantant.
Ce qui rend le film de Bi Widerberg si marquant, si lumineux, c’est la fulgurance de ces images, des bas-fonds de New York aux grands espaces de l’Ouest et la beauté, l’énergie de son propos, incarné par son héros. On vous dira qu’il y a du Elia Kazan, et même du John Cassavetes dans ce film… Il me fait aussi penser à un texte magnifique de Jack London qui s’appelle Ce que la vie signifie pour moi, une brève autobiographie publiée en 1906. Car Joe Hill est un film qui porte des idées, des valeurs, et son héros est l’exact contraire d’un lâche. La lâcheté lui est si étrangère qu’il est stupéfait face à elle, vous le verrez dans la terrible et puissante fin du film. Joe Hill est un film sur un homme qui aime la musique, rire et chanter, mais aussi un homme qui pense, un insoumis qui ne souhaite de mal à personne et qui se soulève pour le bien de tous, pour la justice. C’est un film jamais larmoyant, mais vraiment émouvant, parce qu’il redonne du souffle.
C’est un grand film, un beau film politique, sur le courage, la liberté, la fraternité, la dignité, et l’envie de vivre.

Hélène Delye - franceculture.fr

Fred Abrachkoff

Le film vous sera présenté par Fred Abrachkoff

Auteur, comédien, humoriste, Fred Abrachkoff est aussi cinéphile. Tout petit déjà, il s'abimait les yeux à regarder des films de Hitchcock ou de Duvivier qui passaient très tard, mais moins qu'aujourd'hui. Il en a gardé l'amour des vieux films en Noir et Blanc , qui ne sont même pas forcément parlants. Si ça ne vous dérange pas, il viendra vous présenter les Séances Patrimoine, d'abord parce que ça l'amuse, ensuite parce que c'est pas loin de chez lui, enfin parce que, comme tous les grands malades, il brûle de vous faire partager sa passion !" Et il a même un blog où il parle (souvent !) de cinéma : http://fredabrachkoff.blogspot.fr/
Note : si certains films seront en Noir et Blanc, la présentation sera toujours en couleurs !

Le dimanche 21 fevrier 2016 à 20h00


nos partenaires:

ADRC afcae Région Poitou-Charentes DRAC Poitou-Charentes C L A P

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional