(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.003772 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Mercredi 17 janvier 2018 07:59:22  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow Ciné-rencontre "Vino Veritas"
 
Ciné-rencontre "Vino Veritas" Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

Ciné-rencontre

"Vino Veritas"

en présence du réalisateur
Pascal Obadia

Le samedi 17 décembre à 20h30

le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Vino Veritas

Vino Veritas

Un film de Pascal Obadia

Américain - 2016 - genre: Documentaire - Durée: 1h 22mn

Synopsis:"Vino Veritas" est un voyage dans l'univers du vin, un road movie à travers les vignes d'Europe. Parfois drôle, souvent sensible, le documentaire donne la parole aux nouveaux vignerons qui considèrent la nature comme élément incontournable dans l'élaboration d'un vin de qualité, d'un vin vivant. "Bios", "bio-dynamiciens" ou "naturels", ils nous montrent qu'une autre voie est possible, sans intrants ou presque, avec un objectif commun que les filières du tout chimique semblent avoir occultées : retrouver le goût, dans le respect des hommes et de l’environnement.

«In vino veritas» disaient les romains… Aujourd’hui, on pourrait transformer l’expression en: «In pesticidio veritas ». Toute plaisanterie gardée, ce néologisme latiniste est pourtant réaliste car le vin est devenu l’une des denrées les plus polluées au monde !
En seulement cinquante ans,les méthodes agro-industrielles ont radicalement changé les modes de production et de culture de nos aliments. Un demi-siècle a suffi à faire oublier 15000 ans d'agriculture naturelle, où c'est bien la nature qui dictait à l’homme comment respecter son équilibre.
Plusieurs études scientifiques démontrent que plus de 90% des vins contiennent des pesticides. La filière Bio n’est pas épargnée par la chimie. Car si le raisin est garanti «bio», c’est surtout lors de la vinification que la dépravation intervient, par le truchement de nombreux additifs chimiques. De plus, aucune législation en France n’exige une limite maximale de résidus de pesticides dans le vin, contrairement à l'eau. Notre pays est le troisième consommateur mondial de pesticides, après les États-Unis et le Japon, et de loin, le premier utilisateur en Europe.
L’omniprésence et la dangerosité des pesticides dans l’agriculture ne sont plus à prouver malgré les toujours bonnes intentions affichées par nos dirigeants. Comme la majorité de nos aliments, le vin est donc lui aussi victime de poisons.
Difficile de penser que dans ce précieux nectar vieux de 8.000 ans puisse se loger une multitude d’adjuvants toxiques. Car plus qu’un aliment du quotidien, le vin est culturel et profondément ancré dans nos sociétés. Un ingrédient incontournable des fêtes, des cérémonies ; certains vous diront même qu’il n’y a « pas de bon repas sans vin ». Le vin est aussi synonyme de prestige et de luxe : les châteaux bordelais ou les hectares de vigne en Toscane sont de renommée mondiale et les bouteilles se vendent parfois à prix d’or. C’est un produit qui pèse aussi très lourd dans notre balance commerciale (11,7 milliards d’euros en 2013) et qui contribue à l’image et au rayonnement culturel de notre pays dans le monde où l’on aime promouvoir le savoir-vivre à la française.
Au vu de cette importance et de l’unanimité à considérer le vin comme un aliment à part, nous serions en mesure d’espérer une législation poussée, des contrôles drastiques, une éthique de fabrication élevée au rang de religion… Pourtant, c’est toute la filière viticole qui est complice et si le grand public n’est pas au courant, ce n’est pas un secret dans la profession.
Au-delà de ce premier constat à charge, le film évoque surtout les solutions qui se mettent en place - car elles existent ! Une réflexion mondiale fait son chemin : retrouver le vin tel qu'il était produit à son origine, dans le respect de l’homme et de la nature. Retourner à une approche « naturelle », écologique mais aussi, retrouver le goût !

Pascal Obadia

Echange avec le public

La projection sera suivie d'échanges avec le public en présence du réalisateur Pascal Obadia
aprés cet échange Celine et Benoit Blet viticulteur à Oiron (79) proposerons en degustation les vins du "domaine des terres blanches"
Ils présentent une gamme complète de vins blancs et de rouges de différents cépages: chenin - cabernet franc - gamay, issus de leurs 85 hectares de vignes cultivées en agriculture biologique et en biodynamie

Le samedi 17 décembre 2016 à 20h30

Tarif unique 4,5€
Venez nombreux!

Le Rex Chauvigny

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional