(C) 2018 Chauvigny Cinéma
Déclaration CNIL: recépissé n° 1139625 du 10 janvier 2006
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.
JoomlaCurve v.five-beta (preview) template for Joomla! CMS by Tony Leone.
Page générée en 0.004719 secondes


Menu vertical
Menu vertical
Contenu
Contenu
Chat
Chat

Accueil Séances Tous les films Contacts Liens non-connecté Proposer un article Vous n'avez pas de message
English Deutch



 Mercredi 17 janvier 2018 02:14:42  GMT +1  
  Menu
 
Accueil
Tous les films
tarifs
News
Nous contacter
Liens (partenariats)
Jeux
Films du patrimoine
écran enchanté
Ecole et Cinéma
Collège et cinéma
Plan du site
Blog
Connexion





gratuitement et participez aux discussions dans les forums, ou déposez vos critiques.
Widget Chauvigny cinema

Le programme du Rex
sur le bureau de votre ordinateur:
widget

Syndication

Les dernières news de Chauvigny Cinéma sur votre bureau:

cette semaineAujourd'huiTous les articles

Pour lire les fils de news ci-dessus, adoptez le meilleur lecteur gratuit du moment:

RSSOwl Valid XHTML 1.0 Transitional Validate my RSS feed

Ajouter le programme
d'aujourd'hui à votre
bureau google:
Add to Google

ou le programme
hebdomadaire:
Add to Google

Favoris
Ajouter site (IE)
Ajouter page (IE)
Page de démarrage (IE)
 


Accueil arrow News arrow film du patrimoine - décembre
 
film du patrimoine - décembre Convertir_en_PDF Version_imprimable Suggérer_par_mail

Ciné-Patrimoine

Dimanche 9 et lundi 10 décembre 2007

Le Cinéma REX de Chauvigny présente:

Le monde la chair et le diable

Le film-patrimoine du mois

Le monde la chair et le diable

de Ranald MacDougall

Avec: Harry Belafonte, Inger Stevens, Mel Ferrer

Alors qu'il est enfermé dans un souterrain pendant 5 jours, Ralph Burton ne réalise pas que la terre entière est ravagée par une bombe nucléaire. Lorsqu'il sort enfin, il découvre un New York vidé de sa population, les voitures entassées sur les routes mais désepérément vides. Aucun mort à l'horizon, les cadavres semblent évaporés dans l'air. Il faut voir ces plans inédits et glaçants de la ville, des papiers jonchant les rues où Ralph se promène seul. Frôlant la folie, il profite des biens laissés à l'abandon, s'installe dans un immeuble luxueux, jusqu'à ce qu'une femme pointe le bout de son nez. Il est noir (Harry Belafonte), elle est blanche (Inger Stevens). Entre eux, bien que la société ait disparue, il demeure un malaise que le film dépeint avec brio. Dans cette ville qui leur appartient, l'ambivalence de leurs rapports homme/femme, noir/blanche provoque des situations étranges, odieuses ou ridicules, et surtout une immense frustration qui s'entretient elle-même.
En un seul film, avec trois acteurs au compteur, Le Monde, La Chair et Le Diable en dit tellement sur les rapports humains, éternels comme conjoncturels (le racisme, encore ultra fort à cette époque) et le cinéma, qu'on en reste le souffle coupé.
Cette oeuvre d'anticipation est une merveilleuse parenthèse temporelle, venue du passé (1959) pour nous parler d'un futur qui résonne curieusement avec notre présent (et un certain 11 septembre...).

cette perle rare de la SF des années 50 est tout à fait fréquentable et offrira quelques plans grandioses et inoubliables
à tous ceux qui feront l'effort de venir la découvrir en salles.
- aVoir-aLire.com

seulement 2 séances:

- le dimanche 9 décembre à 20h30

- le lundi 10 décembre à 20h00

 
< Précédent   Suivant >
Newsflash
Bientôt à l'affiche
Résultat des jeux
Les gagnants des
3 derniers jeux terminés:
Jeu N° 232
Pas de gagnant
Jeu N° 231
Pas de gagnant
Jeu N° 230
Baptiste Michaud
Inscrivez-vous
et jouez en ligne.
partenaire
Les films de la semaine sont présentés dans la rubrique cinéma de "la quotidienne" sur
R.E.C. 103.7FM


echo des Choucas
Navigation
Pour profiter de tout le site, installez Firefox:

Get Firefox
___________

icra
Ce portail peut être vu et consulté par un public: enfants.
___________
Valid XHTML 1.0 Transitional