Le Bonheur des uns... ***

Date de sortie 9 septembre 2020 / 1h 40min / Comédie

De Daniel Cohen

Avec Vincent Cassel, Bérénice Bejo, Florence Foresti

Nationalités français, belge

Sujet : Léa, Marc, Karine et Francis sont deux couples d’amis de longue date. Le mari macho, la copine un peu grande-gueule, chacun occupe sa place dans le groupe. Mais, l’harmonie vole en éclat le jour où Léa, la plus discrète d’entre eux, leur apprend qu’elle écrit un roman, qui devient un best-seller. Loin de se réjouir, petites jalousies et grandes vacheries commencent à fuser. Humain, trop humain ! C'est face au succès que l'on reconnait ses vrais amis… Le bonheur des uns ferait-il donc le malheur des autres ?

Le rire fuse de cette identification à des traits de caractère finement observés, très bien servis par l'écriture et le jeu d'acteurs complices. Que du bonheur.

(Culturebox - France Télévisions)

 

 

Adolescentes ****

Date de sortie 9 septembre 2020 / 2h 15min / Documentaire

De Sébastien Lifshitz

Nationalité français

Sujet : Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. A leur 18 ans, on se demande alors quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.

Au gré d’ambiances très variées, l’émotion affleure comme dans une fiction où l’on ne voit pas le temps passer : écoles, famille, sorties entre jeunes etc. Des situations ici captées à bras le corps, à une bonne distance qui subrepticement s’amenuise au fil des ans, toujours avec force et délicatesse.

Le Journal du Dimanche

 

 

Dans un jardin qu'on dirait éternel (VO) ****

Date de sortie 26 août 2020 / 1h 40min / Comédie dramatique

De Tatsushi Ōmori

Avec Kiki Kirin, Haru Kuroki, Mikako Tabe

Nationalité japonais

 

Sujet : Dans une maison traditionnelle à Yokohama, Noriko et sa cousine Michiko s’initient à la cérémonie du thé. D'abord concentrée sur sa carrière dans l’édition, Noriko se laisse finalement séduire par les gestes ancestraux de Madame Takeda, son exigeante professeure. Au fil du temps, elle découvre la saveur de l’instant présent, prend conscience du rythme des saisons et change peu à peu son regard sur l’existence. Michiko, elle, décide de suivre un tout autre chemin.

 

Derrière un ton léger et poétique, le premier film sur les écrans français du réalisateur Tatsushi Ōmori propose une critique terrible de la condition de la femme au Japon. Dans un jardin qu’on dirait éternel invite à une mobilisation de tous les sens du spectateur. Proprement éblouissant. 

(aVoir-aLire.com)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now